Journée d'Intégration au vert et dans le vent

 

 

 Une rentrée scolaire sportive pour le groupe des Secondes BAC PRO SAPAT.

Catamaran, sur la base nautique de la Ganguise ( 11410 Belflou ) & Randonnée était au programme de la journée d'intégration

Permettant la création des liens, au sein des classes.

PROJET ERASMUS+

Les élèves de 1ère SAPAT participent cette année à  un projet européen dans le cadre d'un partenariat Erasmus +

avec les établissements scolaires suivants :

                          Liceo Scientifico "Statale E Fermi"  à Sciacca en Italie ( Sicile ) http://liceofermisciacca.gov.it/index.php

                          Gimnazjum nr7 Tadeusza "Bora" Komorowskiego à Gruddziądz en Pologne http://www.gim7.pl/

                          Liceul Teoretic " Emil Racovita" à Galati en Roumanie http://racovita.licee.edu.ro/

 

                                                  Les quatre lycées partenaires ont pour objectif de construire ensemble des outils pédagogiques, concernant

"L'inclusion scolaire et la lutte contre le décrochage"

Projet Erasmus+ KA2 " Cooperation for innovation and the exchange of good practices"

 

 

Au mois de mars, le lycée à accueilli une délégation, des trois lycées, pour une semaine de fructueux échanges

 

 

                         Une séance de travail multilingue                                                                       Le groupe à la cité de Carcassonne

                             

                              Visite du marché Victor Hugo                                                                      Découverte de la gastronomie française

 

 

Puis des élèves de 1ère bac pro SAPAT et leurs enseignants sont partis au mois d'avril dernier pour un voyage d'une semaine en Roumanie dans la ville de Galati, à l'est du pays. Ils y ont découvert une culture et une population très accueillante.

 

 

Visite du château de  

                                               Visite du château de "Dracula" à Bran

Accueil au lycée Emil Racovita de Galati

                                 Château de Peles - Résidence d'été du roi Charles Ier                                             Le palais du parlement à Bucarest                       

Prochaine étape Octobre 2017 en Sicile, puis la Pologne en mai 2018...

 

 

 

 

 

CCF grandeur nature avec les enfants Maternelle Sainte Therèse

 

Comme tous les ans, les lycéens du Lycée l’Oustal, dans le cadre de leur CCF,   accueillent les élèves de maternelle pour des matinées récréatives !!

Au programme : chamboule tout, course en  sac, Jeu d’eau, tir à la corde et maquillage …

C’est avec beaucoup  d’application que les secondes nous préparent des activités et prennent en charge les animations.

 

La presse expliquée aux élèves du lycée l'Oustal

 

 

Au milieu des élèves, Soraya Abdeljallil, Patrice Castel et, à l'arrière Emmanuel Haillot./Photo DDM.

 

Dans le cadre de la «Semaine de la presse et des médias à l'école», Patrice Castel, professeur d'histoire-géographie et Soraya Abdeljallil, documentaliste au CDI (Centre d'Information et de Documentation) au lycée l'Oustal, ont sollicité l'intervention d'Emmanuel Haillot, journaliste, responsable de l'édition Nord-Est de la Dépêche du Midi.

Devant la classe de 2e1, Emmanuel Haillot a expliqué la façon dont les journalistes exercent leur métier, leurs codes, les règles auxquelles ils sont soumis. L'attention des élèves est appelée sur la différence à faire entre ces professionnels de l'information et les personnes qui peuvent véhiculer librement toutes sortes d'informations sur les réseaux sociaux.

Le but était de transmettre un message simple aux lycéens : le lecteur est facilement manipulable, il doit toujours conserver un esprit critique vis-à-vis des informations qu'il reçoit et s'assurer de leur origine. Une simple vérification suffit parfois à ne pas se laisser berner.

Patrice Castel a rattaché cette intervention aux cours d'histoire qu'il enseigne en rappelant que le métier de journaliste se rapproche de celui de l'historien : rechercher, enquêter, vérifier, croiser les sources.

 

Pour aller plus loin Centre pour l'éducation aux médias et à l'information  : https://www.educnum.fr/fr/participez-la-semaine-de-la-presse-et-des-medias-lecole

ALIMENTATION et SOCIETE

  Pour éduquer au goût, aux saveurs et à la nutrition,
  Informer sur les produits, leurs origines, leurs modes de production et les différents labels,
  Sensibiliser les élèves vis à vis du gaspillage alimentaire,
  Présenter des initiatives sociales innovantes et solidaires,
  Participer à une action de solidarité alimentaire,
  Encourager des comportements alimentaires équilibrés et responsables,

   Le lycée L'Oustal organise une semaine de l'alimentation :

   - Visite du Salon de la qualité alimentaire SISQA avec 3 classes de 2°professionnelle SAPAT « Services Aux Personnes et Aux Territoires »
   - Collecte alimentaire organisée par les élèves de 4° professionnelle et de 3° professionnelle au profit des restos du cœur (Antenne de    Bessières).


   - Rencontre d'un producteur local et dégustations : Les ruchers du Tigou 81500 Giroussens
   - Interventions en classe et dans le cadre de la restauration scolaire sur la problématique du gaspillage alimentaire
   - Goûters gourmands d'ici ou d'ailleurs
   - Exposition au CDI :  produits issus du commerce équitable

      Animation : Christel BOSIO, le CDI du Lycée et le PEDT de la C3G"

le mot du president

 

 

 

LA LIGUE DES DROITS DE l'HOMME NOUS REND VISITE

La Ligue des doits de l'Homme nous a rendu visite dans le cadre d'un projet animation CDI du 10 au 14 octobre 2016 

 

Les animateurs ont rencontré les trois classes de 2° pro SAPAT et la classe de 4° Professionnelle sur le théme 

 

Egalité, Vivre ensemble, Liberté d'expression, Laicité,Discriminations, Sécurité / Liberté

 

 

Ils ont passé deux ½ journées pour rencontrer les 4 classes, leur exposition est restée dans le hall d’accueil de l’établissement du mardi au vendredi et les enseignants s’en sont servis avec leur classe pour relayer les rencontres réalisées

 

Ils reviendront nous voir dans le cadre d'un projet européen intitulé

 

« Mieux se comprendre pour travailler et échanger ensemble »

                                            

Les lycéennes préparent le forum de l'emploi

Avec Marie-Line Miral (à gauche), Laura, Alexia, Coralie et Laetitia.

Encadrées par Marie-Line Miral du Service Emploi de la commune, Laura, Alexia, Coralie et Laetitia élèves en terminale au lycée l'Oustal préparent le forum de l'emploi qui aura lieu le vendredi 25 mars de 9 heures à 12 heures, salle Jacques Brel.

Un partenariat entre la commune, le lycée et Pôle Emploi qui fait ses preuves depuis cinq ans et qui permet à ces lycéennes de voir au plus près la corrélation entre les entreprises et les demandeurs d'emploi. Pour cette rencontre à laquelle participeront près de vingt entreprises, ces jeunes filles doivent notamment organiser l'agencement de la salle, gérer le budget de la décoration, lancer les invitations aux vingt-six communes du canton et aux demandeurs d'emploi inscrits, distribuer les flyers. Le jour du forum, avec le livret d'accueil, elles se transformeront en hôtesses pour accueillir les entreprises et le public, les diriger, s'assurer du bon déroulement de cette rencontre et s'occuper du buffet. Leur travail d'analyse de l'enquête de satisfaction auprès des participants et le compte rendu du forum clôtureront leur mission, importante pour elles, puisqu'elle fait partie d'une épreuve pour le baccalauréat professionnel, services aux personnes et aux territoires.

L'Union joue la carte du local pour les recrutements

Le forum de recrutement permet aux candidats de se présenter physiquement aux recruteurs.

Lors d'un référendum organisé dans la commune le 24 mars prochain, une centaine d'emplois à pourvoir sur le bassin seront proposés par plus d'une trentaine d'entreprises.

C'est souvent le lot des communes proches de grandes villes : la métropole absorbe l'essentiel de l'activité, obligeant les habitants à travailler loin de leur domicile. Cela peut se révéler problématique pour certains demandeurs d'emploi avec des problèmes de mobilité, qui sont par ailleurs souvent les moins qualifiés. «C'est pour ça qu'à l'agence de Saint-Jean, on essaie de placer les demandeurs d'emploi de notre territoire lorsqu'un poste est à pourvoir sur le bassin», explique Patricia Barlet, responsable d'équipe chez Pôle emploi. C'est dans cet esprit qu'a été conçu le forum de recrutement de L'Union, qui ouvrira ses portes le 24 mars, de 9 heures à 13 heures, à la grande halle de la ville. Organisé par la mairie et Pôle emploi, l'événement accueillera une trentaine d'entreprises qui proposeront une centaine de postes. Tous les secteurs seront représentés, du BTP au commerce en passant par les services à la personne. «Obtenir un entretien est toujours compliqué lors d'une recherche d'emploi, rappelle Patricia Barlet. Le forum permet d'en avoir un très court» et, éventuellement, d'obtenir un rendez-vous pour le poursuivre ultérieurement. Patricia Barlet conseille d'ailleurs de bien préparer ces rendez-vous, par exemple en assistant aux ateliers mis en place les 21 et 22 mars dans la salle des fêtes de L'Union.

Communiquer sur les entreprises

Pour Loïc Lagarde, directeur général de la société Omniphar, spécialisée dans la vente à distance, le forum permettra également de communiquer sur son entreprise. «Ce qui nous intéresse, c'est la possibilité de raconter notre histoire», explique celui qui participera à l'événement pour la première fois. «On applique un management par la liberté, avec beaucoup d'autonomie et certains demandeurs d'emploi sont en quête de cela.» Loïc Lagarde a des besoins en recrutement, puisque Omniphar compte embaucher 25 personnes en 2016, en CDI ou CDD, notamment au sein des services logistique et client. Mais il «reste à l'écoute des profils, même sans ouverture dans l'immédiat».


Au tour de Montastruc

Le 25 mars, un autre forum du même type est organisé à Montastruc, en partenariat avec la MCEF et le lycée L'Oustal. Une dizaine d'entreprises viendront proposer entre 30 et 50 postes à la salle Jacques Brel, à partir de 9 heures. Une bouffée d'air pour ce bassin d'emploi, plus éloigné de Toulouse que celui de L'Union, et dans lequel le marché du travail reste saturé.

 

Les lycéens découvrent l'économie sociale et solidaire

Jean-Paul Pla devant les lycéens de L'Oustal.

Afin de découvrir les problématiques de l'économie sociale et solidaire, dans un contexte global de développement durable du territoire d'ancrage et des questions de formation et d'insertion de populations en difficultés, les élèves de Terminale du lycée L'Oustal, baccalauréat professionnel SMR, ont participé à un stage piloté par Patrice Castel, avec le concours de Claire Tesson, Corinne Seimpère et Laurent Cabanié, de l'équipe enseignante du lycée.

Au préalable, les lycéens avaient travaillé sur les caractéristiques du monde rural et la compréhension du maillage administratif, de la commune à l'Union Européenne. Des visites guidées ont permis de mieux comprendre les problématiques étudiées : un chantier d'insertion itinérant de la Communauté de commune du Frontonnais, l'établissement médico-social, l'ESAT Elisa 31, les installations de l'association «Garage pour tous», l'association La Glanerie. Pour compléter les informations, les lycéens ont assisté aux interventions du responsable pédagogique de l'association Vidéo ¾, du directeur de la mission locale de la Haute-Garonne et de Jean-Paul Pla, ancien élu à la mairie de Toulouse, qui a participé à la mise en place du Sol-Violette, monnaie locale complémentaire.

Grandir sans se détruire

La prévention des addictions : un sujet qui a sensibilisé les jeunes du lycée l'Oustal.

Un sujet difficile et délicat, un public très intéressé et sensibilisé, des actrices débordantes d'énergie et de talent, le spectacle «Mirage de vivre» produit sur scène devant les élèves du lycée l'Oustal vise à faire passer un message aux jeunes : «La première des préventions des addictions est de ne pas commencer !».

Et comme «une image vaut mieux que mille mots», sur une mise en scène tour à tour drôle ou émouvante, le jeu de «la Compagnie du 4» réussit ce défi : parler de choses très graves avec humour, mettre en garde sans moraliser, se mettre dans la peau de ces jeunes ados pour qu'un jour ils ne tombent pas dans le cycle infernal des addictions à l'alcool, le tabac ou la drogue. Insistant sur la vulnérabilité des ados, les deux artistes leur donnent, d'une manière caricaturale mais efficace, les clés pour répondre à toutes les sollicitations auxquels ils peuvent être confrontés. Leur apprendre à refuser : c'est le fil rouge du spectacle qui a touché ces jeunes.

Ils ont effectivement bien ri, applaudi, mais le plus important, c'est ce qui va leur rester. C'est la base d'une réflexion qu'ils pourront avoir entre eux ou avec des adultes, comme suggéré en demi-teinte dans un sketch. C'est aussi un message d'espoir pour ces ados : «Il est possible de grandir sans se détruire».

« Histoire de ma vie » : Rencontres intergénérationnelles

Les élèves du lycée de l’Oustal de Montastruc-la -Conseillère, dans le cadre de leur Bac Pro, « services aux personnes et aux territoires » avaient un projet, un atelier création d’un livre « Histoire de ma vie », écrire la vie de 6 résidents de l’EHPAD Cécile Bousquet de Bessieres.
Le Projet, débuté le 26 janvier 2015, après 3 interventions auprès des résidents, s’est terminé le 4 mars 2015, lors de la remise de leur livre aux résidents.
Le 27 avril 2015, les élèves, les résidents et leurs familles se sont retrouvés une dernière fois pour échanger sur la lecture des différents livres. Ce moment intergénérationnel fut riche en émotions pour tous les participants. Pour les résidents, pouvoir raconter leur vie et surtout laisser une trace de leur passage à leur famille fut très émouvant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ils ont leur diplôme

Dans une salle Jacques-Brel aux allures de fête, Michel des Rochettes, directeur du lycée l'Oustal, accompagné de Gérard Antagnac, membre du conseil d'administration de l'Association familiale de l'Oustal, et des professeurs, a remis solennellement les diplômes à ses élèves. «C'est agréable de vous revoir élèves après votre diplôme», confie-t-il, ravi des excellents résultats aux différents examens, tous supérieurs à la moyenne nationale dans les lycées agricoles : 84 % pour le diplôme national du brevet, 98 % pour le Bepa Sapat (Brevet d'études professionnelles agricoles, Service aux personnes et aux territoires), 86 % au baccalauréat professionnel Sapat, avec de nombreuses mentions dont une mention très bien pour Audrey Cagnasso avec 17 de moyenne. Félicitations à tous et plus particulièrement à Audrey qui continue ses études au lycée l'Oustal en classe préparatoire école d'infirmière.

 

Quant aux candidats du CAP Petite Enfance, DEAMP (Diplôme d'aide médico psychologique) et CAPMR (Conducteur accompagnateur de personnes à mobilité réduite), c'est un 100 % de réussite.

Devant de nombreux parents émus, l'équipe éducative du lycée et les amis, les élèves ont reçu leur précieux sésame, en présence de Jean-Louis Thomas, maire adjoint, et Didier Cujives, conseiller départemental et président du PETR.